Les astuces pour repeindre une porte en bois

Le 28-10-2012 à 10:47

Pour repeindre une porte en bois, il faut observer plusieurs étapes pour que le résultat soit satisfaisant. La préparation du travail est le premier point puisqu’elle permet de réunir le matériel en fonction de l’état de la porte. Il est également indispensable de choisir avec soin la peinture. Pour faciliter le travail, il faut connaitre les astuces.

Les préparatifs

Cette étape consiste en premier lieu à inspecter la porte. En effet, lorsque la peinture existante est encore en bon état, il n’est pas nécessaire de l’enlever, il suffit de repeindre dessus. L’épaisseur en plus fournie constituera de protection pour le bois. Dans ce cas, le travail consiste à nettoyer et à dégraisser la porte avant de la repeindre. La seule limite à cette couche est le bon fonctionnement des gonds.

Lorsque la peinture est en mauvais état, il y a un surplus de préparation. Pour commencer, il faut penser à décaper. Suivant la profondeur à atteindre, on utilisera la brosse métallique, le grattoir, des décapants spécifiques et même un décapeur thermique. Ce choix dépend de la difficulté du travail. Dans tous les cas, il faut penser à se protéger les mains et les yeux.

Durant l’opération de décapage, il faut toujours veiller à ne pas endommager le bois. Afin de faciliter le travail, il est préférable d’enlever la porte de ses gonds et la peindre à l’extérieur. Il faut aussi enlever les quincailleries.

Après le décapage, il faut passer à l’étape du ponçage afin d’avoir une surface bien lisse. Quant au bossage à la brosse métallique, il servira à enlever les résidus récalcitrants.

La peinture

Pour avoir une peinture facile à étaler, il faut la mélanger jusqu’à ce qu’elle soit complètement fluide.  Il est conseillé de commencer par les angles supérieurs en travaillant au rouleau par petit carré. Lorsque la largeur est effectuée, il faut passer une couche pour masquer les raccords.

Il faut ensuite renouveler par bande jusqu’à la partie inférieure. Les deux côtés achevés, il faut laisser un temps de pose de 24 heures avant de commencer la seconde couche. Il faut poncer et dépoussiérer avant de commencer cette dernière.

Les astuces

Le plus souvent, l’astuce consiste à prendre deux couleurs distinctives pour le côté intérieur et extérieur. Pour l’intérieur, elle sera la même que la couleur des murs de la pièce. Lorsque la porte sera enlevée de ses gonds, il faut toujours commencer par le bas pour aller vers le haut. Autrement, la charnière du bas risque de se tordre.

Concernant les peintures brillantes, il ne faut pas utiliser les rouleaux à mohair puisqu’ils sont chargés d’électricité statique qui gênera le travail. Ils mettront une fine couche de poussière sur la peinture. Ce type de peinture n’est pas conseillé aux grandes portes, puisque cela donnera une réflexion qui gênera à la longue. Il est préférable de choisir plutôt les peintures mates ou semi-mates.

Cette peinture brillante sera un atout si la porte comporte une grande partie en vitre. De plus, elle est plus résistante et n’attire pas les poussières.


Nos agences

Derniers tweets